RELANCE DU PROJET DU VIEUX CARMEL

PROPOSITION POUR LA MISE EN PLACE D'UN PROCESSUS DE CONCERTATION

I - LES OBJECTIFS

~ S'inscrire dans un projet d'urbanisme visant à développer les liaisons entre quartiers et à désenclaver les propriétés.

~ Permettre l' accueil de nouveaux habitants :
.:. pour stabiliser la population,
.:. assurer la pérennité de fréquentation des équipements et des commerces.

~ Répondre à la demande en logements sur la commune.

~ Développer la mixité sociale.

~ Améliorer l'insertion des équipements et la sécurité de leurs accès.

~ Prendre en compte la notion de développement durable (insertion et intégration par rapport à l' environnement, démarche haute qualité environnementale).

~ Répondre à la fois :
.:. aux projets de construction des propriétaires et à leur demande de valoriser leur bien.,
.:. au risque de départ d'un établissement (aspect économique)

Il- LE PROCESSUS DE CONCERTATION

2.1- Un processus en deux phases :

~ Un diagnostic sur le projet et les différents aspects à étudier en vue de la validation d'un cahier des charges.

~ Une mise au point du projet :
.:. principes d'aménagement et de construction,
.:. établissement du document d'urbanisme (modification du POS- dossier ZAC modifié).

2.2 - Les partenaires :

~ La ville (élus - techniciens).

~ Les propriétaires UDOGEPEC - IFP et les représentants du personnel des établissements.

~ Le quartier : habitants- représentants des associations ( ARCAMUS - AVEC- Le Vert Tronchois).

~ La société FAURE CONSTRUCTION en qualité d'aménageur de la ZAC et de constructeurs des logements en accession.

~ Un organisme de construction et de gestion de logement social.

~ Des intervenants ponctuels ( AURG, CAUE, ADTC ...).

IlI - LES THEMES A DEVELOPPER DANS LE DIAGNOSTIC

~ L ' ouverture de la propriété sur la ville :
.:. ouverture du parc au public,
.:. principe de continuité urbaine avec les bâtiments situés en périphérie,
.:. création de liaisons entre les deux rives du Charmeyran,
.:. relation avec les quartiers.



~ La préservation et la prise en compte de l' environnement naturel :
.:. protection des espaces boisés et les boisements remarquables,
.:. insertion des projets dans le passage,
.:. création d'un coeur vert demandé par l'architecte des Bâtiments de France,
.:. mise en valeur des berges du Charmeyran,
.:. prise en compte du risque de crue torrentielle.

~ L'insertion urbaine du projet :
.:. aménagement des voies de desserte,
.:. relation avec les grands axes de circulation (avenue des Maquis du Grésivaudan, rue Doyen Gosse)
.:. accessibilité par rapport aux modes doux (bus, tramway, vélos, marche à pied).

~ Le projet architectural et paysager et le programme :
.:. mixité sociale,
.:. aspect architectural,
.:. intégration paysagère dans le site.

IV - LES ELEMENTS A VALIDER A L'ISSUE DU DIAGNOSTIC

Les principes d'aménagement :
~ Esquisse de plan de composition.
~ Densité.
~ Développement de la mixité sociale.
~ Organisation des espaces publics.

Les actions d'accompagnement envisagées pour assurer l'insertion du projet dans la ville et le quartier :
~ Voie de desserte immédiate (avenue des Cèdres, Chemin Georges Ferrieux, Rue Marie Volait, Chemin Duhamel, Chemin Pont Bottu)

~ Axes principaux (avenue des Maquis du Grésivaudan, Rue Doyen Gosse).

V - LE CALENDRIER PREVISIONNEL

Décembre 2001 :
~ Validation des principes de concertation par la commission d'urbanisme- rencontre des partenaires associés à cette phase de concertation.

Janvier 2002 à Mars 2002 :
~ Phase de diagnostic partagé ( 4 réunions + 1 de validation).

Avril 2002 à Juin 2002 :
~ Elaboration du projet.
~ Définition des actions d'accompagnement et premières estimations / Validation d'un pré-dossier.

Juillet 2002 à Septembre 2002 :
~ Mise en forme du document.

Octobre 2002 :
~ Enquête publique.

Décembre 2002 :
~ Approbation de la modification du POS.